Me voici. Je reviens sur ce blog abandonné depuis quelques mois pour l'outrancier FB. Un besoin certain de lenteur et de silence. Trop de haïkus nuit au haïku. 

Lui à ll'éponge

moi au torchon

la vaisselle est une rencontre