Comme je suis heureux ! Trouvé sur le blog de Daniel Py, ce petit texte que je me permets de relayer ici...

 

Une Invitation au Haiku

« Le haïku nous emmène dans des royaumes que la pensée ne peut pas atteindre. » Robert Spiess, Spéculations pour Janvier 1

Ne serait-ce pas géant, si une sorte de poésie pouvait être écrite n’importe où, n’importe quand, par n’importe qui ? Une sorte de poésie que les enfants pourraient apprécier et cependantque même des poètes accomplis mettraient des années à maîtriser ? Une poésie avec le seul but de nous faire prendre conscience des cadeaux simples et des joies quotidiennes de la vie ? Une antidote à l’ironie, au consumérisme et au narcissisme ? Une sorte de poésie par laquelle les meilleurs journaux inviteraient tous les travaux remarquables, indépendamment de qui l’écrivain connaîtrait ou pas ?
Voici : le haïku est cette sorte de poésie.

(à suivre…)