DSC_0267

 

 

J’avais pour projet d’écrire un haibun sur une très belle soirée passée en mer sur le douze mètres de mon beau-frère avec 13 autres membres de la famille. Le projet était de rejoindre Collioure le soir de la Saint Vincent en partant du petit port de Cerbère. Quelques ennuis domestiques m’auront interdit d’écrire sur le motif. J’ai repêché une poignée de haikus. Suffira-t-elle à dire la magie de cette embarquée et la splendeur du feu d’artifice sur la petite baie de l’ancien port de pêche catalan ?

 

 

sortie du Port –

le plus jeune de tous

à la barre

 

*

 

ma femme

à la proue

choisit le silence

 

*

 

le soleil décline

la côte vermeille

se définit

 

*

 

couchant -

tous les visages

soudain s’éclairent

 

*

 

vitesse de croisière -

un chiffon rouge

émerge de l’écume

 

*

 

première fois -

l’anse et le clocher

vus du large

 

*

 

le bateau mouille –

toute la famille

se jette à l’eau

 

*

 

Saint Vincent –

avant le feu d’artifice

les feux de mouillage

 

*

 

baie de Collioure

au coude à coude

tous les bateaux

 

*

 

apéritif –

sur la grande bleue

un petit bleu

 

*

 

entre voiliers et hors bord

nos yeux fixés sur

la petite barque catalane

 

*

 

tant de bateaux -

au bout des jumelles

sa meilleure amie

 

*

 

face au clocher -

un embouteillage

de bateaux

 

*

 

la nuit tombe –

les cornes de brume

hurlent d’impatience

 

*

 

échappés de la barque

une sardane et un parfum

de sardines

 

*

 

 

premiers « boums » -

un peu de peur

avant l’émerveillement

 

*

 

l’embrasement du château royal

je ne le connaissais que de mots

 

*

 

j’ai dû dire au moins trois fois

« voilà le bouquet final »

 

*

 

après le feu d’artifice

le voilier se faufile

entre les feux de mouillage

 

*

 

retour au port –

sur le pont la lune crache

un vent chaud

 

DSC_0272

 

Phil