milieu de l’été -

sur les tuiles la glycine

a refleurie

 

*

 

haijins ou non

on voit tous le ciel

dans la flaque d’eau

et notre visage

dans le café noir

 

*