Rue du bout du monde

 

Cinq couples se retrouvent dans la même maison, avec dix enfants, dont trois en bas âge. Hors les chambres et la cour, juste une grande pièce et une toute petite cuisine. Bien sûr, cela ne dure qu’un week-end et les personnes se connaissent un peu. Mais cela reste une aventure, pour ne pas dire une « épreuve », où les habitudes des uns rencontrent celles des autres, où les mots de certains peuvent heurter l’orgueil

et la sensibilité de chacun. Et c’est au bout du compte une joie, quand patience et confiance s’installent et que les petits princes commencent à apprivoiser les renards.

Toutes ces personnes s’assemblent, rue du bout du monde, à Saint Guilhem le désert, dans un foyer d’accueil

pour pélerins. Ils y font expérience d’amitié.

 

haut rocher -

du château ne restent

que les fenêtres

 

*

 

sauts de singes

sur les matelas –

la fête commence

 

*

 

 

 

nuit au gîte

les pleurs de l’enfant

pénètrent mon rêve

 

*

 

 

rue montante -

le petit enfant rit

de ses chutes

 

*

 

semé d’étrons noirs

l’escalier

menant à la rivière

 

*

 

deux hommes -

un seul le voit

le martin pêcheur

 

*

 

Saint-Martin -

comme nous les truites

prennent le soleil

 

*

 

 

 

la laisse du chien

une rallonge électrique

 

*

 

combien de fois a-t-on dit

aux enfants

de fermer la porte ?

 

*

 

du parc de jeux

son soulier rapporte

une crotte

 

*

 

mi-novembre –

sa longue sieste seul

dans la montagne

 

*

 

soir d’automne -

il dessine tous les visages

de la lune

 

*

 

 

 

fin du jour

Saint-Guillem à nouveau

désert

 

*

 

enfants et lampions

le long du verdus -

douceur nocturne

 

*

 

procession d’enfants –

le ciel aussi

a son lampion

 

*

 

soir de novembre -

au jeu des questions

se glissent des larmes

 

 

*

 

par son épouse

qualifié de tronc

le grand homme

 

*

 

 

 

la bière tchèque enivre

celui

qui s’était arrêté de boire

 

*

 

l’homme sans abdos

beaucoup de succès

avec sa soupe

 

*

 

pour les maux des hommes

elle donne sa confiance

aux pierres

 

*

 

lectures -

tantôt non, tantôt oui

le spot du salon

 

*

 

Saint-Guilhem -

les cloches résonnent

jusqu’au bout du monde

 

 

*

 

tous les adultes

à la messe –

seul avec les enfants

 

*

 

dimanche matin -

les filles enfilent des perles

de silence

 

*

 

le chien piétine les fleurs

en toute innocence

 

*

 

atelier-collier

vieille peste dit-elle

à sa jumelle

 

*

 

maison Saint-Elie

rue du bout du monde

il pleut

 

*

 

la messe est finie –

pas encore

les colliers de perles

 

*

 

 

l’heure du départ –

sacs et âmes plus légers

qu’à l’arrivée

 

 

Philippe