J'essaye ici de systématiser les doubles lignes...et je me rends compte que ma tendance à la phrase repliée transforme ici la saisie de l'instant en sentence.

couette et soleil
sa vie de chatte

*

on dirait qu'il jouit
le feu                    d'être parti

*

les mouches s'accouplent
avant de mourir

J'aime bien jouer comme dans le second sur l'espace entre les mots...ces espaces qu'on trouve dans la poésie moderne, peut on les appliquer aux haikus? C'est une question que je pose.

Phil