31 août 2010

31 août

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman";} table.MsoNormalTable ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:27 - Commentaires [4] - Permalien [#]

31 août 2010

31août

nuit d'aoûtl'autoroute traverse les flammes * vent fou d'août -sur les pinsles flammes galopent * au volantpoussé par le ventavec un panini au chèvre * thérapeuthe de bio-énergieses exploits de pilote de rallye Phil
Posté par Philippe Quinta à 08:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 août 2010

c'est ainsi

fin d'été -ma femme prévoit l'achatde rideaux occultant * un criquetplus petit que l'onglede son petit doigt * cris d'enfant -au bord du chemindeux énormes potirons * dans le salon, elle balaieun peu de terredu chemin Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2010

soir d'été

fenouil en graines deux punaises collées entre elles * sieste à ciel ouvert * crépuscule de fin d'été - l'orange luisant des baies d'églantier * Phil
Posté par Philippe Quinta à 21:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2010

vent

elle préfère le ventau ventdu ventilateur Phil
Posté par Philippe Quinta à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2010

fin des vacances

fin des vacances -les mouches molles collentà la bouche Phil
Posté par Philippe Quinta à 17:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2010

journal d'un sevrage (fin)

Ici se termine le journal d'un sevrage. Non que je me considère vraiment sevré, mais parce qu'il n'y a plus matière à intéresser  le menu collège d'amis lecteurs. Finalement, je ne devais pas avoir l'alcoolisme assez prononcé pour abandonner si vite le feuilleton. Je remercie ici, les acolythes, non anonymes, qui m'ont soutenu.J'inviterai bien Sarra, Lu, Minik, Mop, Vincent et les autres à venir prendre un verre à la maison, mais je crains qu'ils n'aient pas la même affection que moi pour l'eau gazeuse.mon respecttoujours pour... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 22:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 août 2010

nuit ventée

vent de nuitrires et crisdans la maison voisine * fin aoûtla piscinemise à sécher * télé-drame * soir d'été ~   ooooh ! dit-elle quand ses chiens hurlent * eczémateusela lune * à cette heurema soeur Martine mariéeà un marin maraicher (rien à voir avec la marine marchande !) * nuit ventée le passage des pipistrellesne lui fait plus peur Phil
Posté par Philippe Quinta à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2010

quelques images

Voici quelques images récentes prises par Ioana, ma fille, qui a quatorze ans...je serai sensible à votre juste appréciation. J'ai placé ici quelques photos choisies par moi, proches de l'esprit haïku. Merci. PS: l'autre demoiselle est ma fille cadette Myriam (9 ans) Phil
Posté par Philippe Quinta à 21:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
28 août 2010

papillons

J'ai reçu l'autre jour dans ma boite à lettres, la première édition de l'extase du papillon chez Moundarren: Comme la lune, le concombre de mer, l'épouvantail et tant d'autres figures de la création, le papillon est pour le haijin un bel objet de contemplation. J'ai fait ici ma sélection. Je me suis permis d'y ajouter quelques tercets d'haijins français et d'autres de ma composition. tantôt derrièretantôt devant le papillontout le trajet durant Issa au bain publicd'une tête à l'autrevolette un petit papillon Issa * ému par les... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 16:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]