Quelques jours sans téléphone ni connection internet...vous ne pouvez
imaginer la panique ! Il semble un moment que le monde s'arrête.
J'ai bien sûr essayé de philosopher ou de m'occuper (faut dire il y a
tant de choses à ranger dans la maison !) d'écrire autrement, à la
plume par exemple, ou de ne rien faire, tout simplement...Si j'y suis
parvenu, ce n'est pas sans pousser un immense soupir quand mon fils
m'a annoncé qu'on pouvait à nouveau surfer sur la toile.Je suis donc à
nouveau des vôtres, ce soir, dans ma nouvelle maison !

le temps de marcher
d'une pièce à l'autre -
nouvelle maison

*

nouvelle maison -
seul le chien
a trouvé sa place

*

gémissante
elle dit:
pas de penderies !

*

fil électrique -
dans un sens puis dans l'autre
deux écureuils

*

en cartons
des livres
plus qu'il n'en faut

*

le même
et pas tout à fait
dans la nouvelle maison

*

petit matin -
du poisson laissé sur la grille
il ne reste rien

*

le voisin
sur sa tondeuse à gazon
nous ignore

*

à qui mieux mieux
sur le même toit
bignogne et glycine

Philippe