je propose  le terme rentrée des classes comme kigo de circonstances... ainsi tous les distiques suivants (sauf jardin d'école) s'y rapportent et évitent la répétition -

rentrée des classes
          
les premiers conflits
de tricycles

*

jusqu'ici les fraises
tranquilles

*

trente élèves
une seule rose

*

jardin d'école -
un épouvantail
à minauds


*

des noms sur des visages
et des visages sur des noms

*

une heure pour manger
un quart de pomme

*

non-lecteur, l'enfant connaît
le livre par coeur

*

l'index gauche et l'index droit
dans ses narines

*

Phil