images

De retour de ma ville natale.
Je ne m'étais pas baladé dans Perpignan depuis la fin de mon adolescence. Vingt
cinq
annnées passées loin de la capitale catalane. De cette dérive d'un samedi
lumineux et
doux je rapporte une petite poignée d'images et un petit supplément de bonheur.

Toujours là
le petit magasin de jouet -
Rue de l'ange

*

Place de la Loge -
Les gargouilles bénissent
les jeunes mariés

*

L'or de l'horloge
de la Loge
brille encore

*

Rues de Perpignan -
Comme dans un rêve
vingt cinq ans après

*

Rouges coeurs de papiers
sur le parvis de l'Hotel de ville

*

Café de la Bourse -
Terminer d'uriner
dans le noir

*

" Dieu et moi"
acheté dans la librairie
du temps jadis

*
La librairie
où je volais des livres
s'est agrandie

*

Sur la cloche
du théâtre municipal
le dernier soleil

*

Petite guitare
à la main
de l'enfant gitan

*

Flânant dans les rues
de ma ville natale
le temps s'arrête

*

Quel jour, à 17 h 40
l'horloge du théâtre
s'est -elle arrêtée ?

*

Entre ses gros seins
et ses larges fesses
la gitane marche

*

Pigeons -
moins farouches
que ceux de l'enfance

*

Comme il a vieilli
celui dont j'ai oublié
le nom

*

Lever les yeux ~
La fenêtre de la chambre
où nous nous aimions

Philimages