08 juillet 2010

quelle chaleur

quelle chaleur -sont-ce mes pieds qui sententdans tout le tramway * qui qu'on rencontredans le village, on parle chaleur *quelle chaleur -le pastis frappén'arrange rien * quelle chaleurla flemme même de faire l'amour à ma femme * canicule -l'envie forte de me taillerla barbe * chaud, chaud, chaudles tomates pourtant toujours vertes Phil
Posté par Philippe Quinta à 16:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 juillet 2010

japonais ou non (6)

allez, jouons encore avant que la canicule ne nous emporte...et sur le thème de la chaleur... Quatre le sont et deux ne le sont pas de japonais... 1 chaleur nocturne une grande foule attend le feu d'artifice 2 nuit étouffante je me suis étendu parmi les colis 3 comme l'air marin ses chansons d'amour collent à la peau 4 feignant d'avoir tout oublié portant un chapeau d'été 5 la chaleur est suffocante le coeur agité j'écoute le tonnerre 6 plus léger, le vent... déjà la chaleur commence à... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 15:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 juillet 2010

après midi chaud

sous la plante de mes pieds - la têtepoilue de mon chien * baie vîtrée -obliques d'insectesen pleine lumière *timbale rouge -les laisser croire qu'ellecontient de l'eau * guitariste -des cigalesdans sa musique Phil
Posté par Philippe Quinta à 16:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2010

corde à linge

corde à linge -entre chaussette et culottesa toile tisséephil
Posté par Philippe Quinta à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2010

pages

toutes les pages des "grands maîtres du haiku" se décollentphil
Posté par Philippe Quinta à 15:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 juillet 2010

blog

photo de blogpour cacher son âgeun léger flouPhil
Posté par Philippe Quinta à 11:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 juillet 2010

matin d'été

bord de merles fleurs de tournesolfont la gueule*plage du Pilou -un enfant a oubliétous ses coquillages*restaurant de plage -un longicornesur mon vole au vent*sous les plantesdes petits piedsle sable brûle*bord de mer -les mouches particulièrementcollantes* restaurant de mer - sur la nappe imprimés des galets *ambre solaire -de l'aieul la peauencore plus blanche* gilet de sauvetage - l'enfant abuse du sifflet d'urgence * couleurs de cendre - dans le ciel tournent les juvéniles des... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 07:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 juillet 2010

japonais ou pas (4)

trois japonais et trois poètes occidentaux...Un japonais traduit par Daniel Py. Cette fois, juste dire, japonais ou non...pour les auteurs, nous vous le dirons vite... <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Adobe Garamond Pro"; panose-1:0 2 2 5 2 6 5 6 2 4; ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:35 - Commentaires [9] - Permalien [#]
05 juillet 2010

après midi d'été

sur le sableaprès l'orage, on compte les gensau feu d'artifice * après midi d'été -il dort un carnet de haikussur la poitrine * nuit chaude -insomniaque comme moila cigale * au souffle du ventilateurlong, long, long le premier jourde vacances * canicule-la vieille chattea encore maigri * ventilateur -la canette de bière videvacille * nénuphars -la chenille aquatiquen'est pas un fantasme Phil
Posté par Philippe Quinta à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2010

japonais ou pas (3)

Le jeu continue, même si les résultats du précédent n'ont pas encore été révélés. Aujourd'hui, un seul haiku est japonais. Il vous faudra le trouver ! Et ensuite comme d'hab, trouver leurs auteurs. Essayez si vous le pouvez, sans recherche, c'est plus difficile...                         au bout de la branche                       la fourmi        ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 20:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]