19 octobre 2010

sur les pas de Py

Pour poursuivre sur les traductions de Swede par Daniel Py, je m'autorise à reproduire ici, le dernier message de Daniel Py sur son blog haicourtoujours. Afin bien sûr de le commenter ici puisqu'il m'est impossible de le faire sur son blog (je n'ai jamais compris comment m'y inscrire !). « L’examen des huit règles classiques révèle donc qu’il n’y en a que cinq qui restent essentielles aujourd’hui : 1) Le haïku doit être bref (d’un seul souffle à la lecture) 2) Le haïku doit exprimer un sens d’étonnement (- d’émerveillement…)... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 19:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 octobre 2010

à Lydia Padellec

nuit d'octobre -parfaitement mila lune
Posté par Philippe Quinta à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2010

à Gilles Brulet

Cévennes -le poète et le bergercheminent ensemble ou Cévennes-poète et bergersur la même draille ou encore Cévennes -chacun son bâtonpoète et berger et pourquoi pas mieux si vous voulez... Phil
Posté par Philippe Quinta à 08:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 octobre 2010

dimanche

avant le votela statuebras levé
Posté par Philippe Quinta à 21:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2010

comme ci

il porte sur lui ses voyages * sur son seinsa main se calme * mi-saisonle ciel se couvreet se découvre Phil
Posté par Philippe Quinta à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2010

comme ça

avant le fer de l'hiverl'or de l'automne * la mouchel'emmerde * bruit d'eaudu feu * sur sa tête un chapeauaussi vieux qu'elle * trois maquereaux grillenten sifflant * entre inspiret expirle bonheur * esprit zen esprit neuf *je me souviens de la mouche * un livre de Suzuki * piano -du regret au bout de ses doigts * déjà plus làl'énorme bûche * toute la nuitchez des amisen rêve * ...
Posté par Philippe Quinta à 11:40 - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 octobre 2010

des enfants...

des enfantssur la passerelleplus un seul coa-coaPhil
Posté par Philippe Quinta à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2010

pianos

le piano à queueun miroir * de pianos en pianoscelui qui les époussette * gendarme couchépeur pour le piano * un pianodeux chats, une cheminéeet un chien qui pète * le pianoà la place des livres * le piano souritquand elle l'ouvre * le pianola réchauffera-t-ellela maison * Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 octobre 2010

cinq du soir

@font-face {   font-family: "Times New Roman"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } fin de journée - dans le même dessin deux soleils   * échappée du Sphynx lui courir derrière avec une boîte     *   des glands coulent et des glands flottent ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2010

après conseil d'ami(e)

devant le feu de boisl'ami silencieux Phil
Posté par Philippe Quinta à 19:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]