07 novembre 2007

trois d'automne

La fillette cherche parmi les feuilles d'automne les moins mortes Ballon rouge - Le vin joue avec mon image Matin d'automne L'horloge de l'école garde l'ancienne heure Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]

06 novembre 2007

Sans la nommer

Son gagne-pain - Guitares qu'elle vernit de ses larmes Attachée A des plumes d'oiseaux Combien de temps Des yeux si clairs - Au bord du trou dit-elle son âme est sombre Nuit d'automne - Comme les mots de ses courriels hachée-menu Au fond de ses yeux une douleur sans fond d'un bleu plus profond Peintre d'oiseaux - De plus en plus légère de l'un à l'autre Phil
Posté par Philippe Quinta à 21:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 novembre 2007

éphémères

Dans la maison le chien aux longs poils apporte l'automne Voix d'hommes - Pourtant je ne vois que ruines face à l'océan Oubli en plein jeu - Changer de culotte Il n'y a pas songe-t-il, de spécialistes du haïku Entre le mort et moi un fin rideau Plus beau qu'ici le paradis ? Difficile d'imaginer Jours des défunts - De chrysanthèmes resplendissant le cimet!ère Sa très longue marche pour dix minutes pas plus de karting Phil
Posté par Philippe Quinta à 14:24 - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 novembre 2007

rouler de nuit

Rouler de nuit - De survie en sursis entre les camions * Pour un billet deux jolis yeux - Péage * Des éoliennes ne restent plus que les clins d'yeux * Rouler de nuit - Dans la cabine du routier télé allumée * Personne devant - La voiture semble heureuse de rouler la nuit * Aire d'autoroute - Mon visage pâle sous le néon Phil
Posté par Philippe Quinta à 23:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 novembre 2007

Mamie

Tant qu'elle peut enfiler ses chaussettes ça va * Une fois par jour monter l'escalier est une prouesse * Quatre vingt sept ans - Elle appelle sa mère plusieurs fois par jour * Du bout des lèvres Il tire sa grand-mère du sommeil * Sur le bout des doigts D'un poème de son enfance elle se souvient Phil
Posté par Philippe Quinta à 14:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 novembre 2007

serre amazonienne (2)

Certains haikus reviennent ici. Après les remarques de Monika, je pense que la sélection est ici meilleure. La foule curieuse Les singes siffleurs silencieux Yeux écarquillés - Fabuleux costumes des dendrobates Têtes bêches deux boas constrictors trouvent le temps long Mygale - Lui font-elles peur nos grimaces ? Passerelle en cordes - Sous l'orage artificiel l'émotion est forte Chemin faisant - Mes plantes d'appartement gigantesques Une cage immense - Le singe triste pourtant ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 18:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]

03 novembre 2007

Serre amazonienne

Depuis une paire d'années, le zoo de Lunaret est doté d'une immense serre amazonienne. Je m'y suis rendu ce matin pour la première fois avec mes quatre enfants, ma femme et ma vieille maman. Une visite de grand intérêt aux tarifs plus qu'intéressants. Nous n'avons payé que 15 euros pour huit. La scénographie est de grande qualité. On passe du sol à la canopée en quelques enjambées. Hormis quelques animaux ( serpents, araignées, ocelots...) encore trop à l'étroit, l'ensemble parait savamment étudié et respectueux de l'environnement... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 14:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 novembre 2007

LOTUS

Pourvu que ni l'ami J.C ni ma femme ne lisent le tout premier ! Lui si sensible aux belles fleurs de Lotus moi à sa femme Au dessert une collection de lotus pour les yeux Fleurs de Lotus - A la prochaine floraison haïga prévu Sur du piano quand nous mangeons sa femme danse Fleurs de Lotus Mon Dieu, laquelle choisir répète-t-il Bien qu'en automne passer toute la soirée dans les fleurs de Lotus Phil
Posté par Philippe Quinta à 14:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 octobre 2007

Anodins

Tremblement de terre - Deux champignons inconnus affleurent Vitres sales - La langue du chien à l'ouvrage Carré de lumière - chien chaud dedans Double vitrage D'un côté le lézard de l'autre la mouche Larmes de whisky -dans le grand jus d'orange- perdues Ses billes terres, verres, mouchetées elle les connaît En pile mes livres de haikus se ressemblent Sur le clavier certaines touches plus sales que d'autres L'escargot noir est au milieu des carottes ! D'un clic, réussi ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 12:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 octobre 2007

Ateliers d'Ecologie pratique

Plein soleil d'automne - Ah la confiture de pommettes d'aubépine ! Miels de chaque fleur - La cour du château aux apiculteurs Sa passion nait dans un herbier de fleurs sauvages Appétissantes les savonnettes au lait de chèvre Nom de l'atelier: Apprendre à sculpter des fleurs dans un légume "Teintures végétales" - De la belle mexicaine la peau cuivrée Penser à Julos Beaucarne devant la petite voiture à pédales Un champ d'éoliennes d'enfants Il le dit: on peut bâtir sa propre... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]