11 novembre 2007

suite du dimanche d'automne

Dimanche d'automne - Vain le combat de ma femme contre la poussière Dimanche d'automne - Dans la gamelle du chien le chat vient boire Dimanche d'automne - Entre deux haikus l'espace d'une promenade en famille Dimanche d'automne - Hanté par une musique qui n'en finit pas de finir Un thé vert pour remplacer le rouge habituel Dimanche d'automne - Dans un pot de choucroute vide elle a mis ses billes Ma soeur heureuse avec ses cinq kilos de moins - Dimanche d'automne Paupières... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 14:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 novembre 2007

Cinéma

Soirée ciné avec un ami. Un film japonais primé à Cannes. Lenteur et gravité. Non ce n'est pas le titre. C'est "la forêt de MOgari" Etymologiquement la forêt de la fin du deuil. Un sujet magnifique, très bien interprété. Je n'en dis pas plus long. Je me permets juste quelques senryus pour illustrer l'incident dont les spectateurs des six salles furent victimes. Cinéma - Avant d'entrer dans "la forêt" queue et cohue * Salle 6 A peine cent places Immense cercueil * Avant le film une intuition claustrophobe ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 12:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 novembre 2007

Divers d'automne (2)

Arvo Part Son nom ne me disait rien avant de l'entendre Les poches pleines de coquilles d'escargots vides - Chemin de Garrigue Perpignan - Lumière éblouissante dans la rue de l'Ange Mariage Algérien - Les youyous des femmes en queue du cortège Phil
Posté par Philippe Quinta à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2007

naiades

Gorges du Gardon Dans l'eau fraîche piétinent mes deux nymphettes Phil
Posté par Philippe Quinta à 14:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 novembre 2007

Oiseau

Ailes dépliées tourne sur lui-même l'oiseau de papier Phil
Posté par Philippe Quinta à 13:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 novembre 2007

Relance

Aux derniers haikus d'André sur la liste haiku.fr, j'ose ce soir une relance, j'ai de bonnes raisons, semble-t-il, pour le faire: sur le croissant de son sein minuscule une cerise resto japonais envie de la butiner avec la baguette André Et merde ! Femme rompue - La prendre avec les pincettes du coeur Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 novembre 2007

Vent d'automne (suite)

Puis-je tenter cela ? Vent d'automne - La feuille du même nom tarde à toucher le sol Vent d'automne - Plus vite déshabillé le platane Vent d'automne - Lire un haïku qui commence par "vent d'automne" Vent d'automne - C'est la garantie du soleil dis-je à la Nordiste Feuilles mortes - Impatientes de s'engouffrer dans la maison Vent d'automne - Soudain plus nerveux les petits enfants Nuit de vent - Au pied de mon lit quelques feuilles mortes Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2007

lune noire

Lune noire - Un sommeil profond comme jamais Phil
Posté par Philippe Quinta à 23:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 novembre 2007

suite récrée hâtive

Criquet égyptien - Une nuée d'enfants autour du cadavre * Blanc, blanc, blanc de la tête aux pieds l'infirmier * - Que fait ton papa ? - Mon papa à moi, dit-elle fait de la coûture (Maçon, le papa ne s'en remet pas !) * Des fonds bleu sur bleu - Des feuilles d'automnes collées par dessus * Fillette éplorée - Sur son si joli visage il a craché * Des fleurs et des coeurs - De quoi chaque jour être ensevelli * Toutes les histoires - même la plus heureuse- lui font peur Phil
Posté par Philippe Quinta à 20:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 novembre 2007

automne

feuilles mortes toutes brûlées sous l'arbre nu - il en vient d'autres Phil
Posté par Philippe Quinta à 12:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]