12 avril 2012

récents et quelques anciens

paquets d’écume –arrachée par la houleson écharpe rouge*vent fou –elle craint qu’il ne s’envoleson tout petit*ils craquentsous les chaussures, les squelettesd’oursins*mer houleuse –sur les galets, l’holoturieimpuissante*sur la plage de galetsl’écume toute tremblante*mer folle d’automne –l’irlandais en shortles pieds dans la vague*laissé par la merrendu à la merle concombre de mer la joie dans leurs yeux -les bottes trop bassesquand la vague monte*loin de la merterne le galetque l’enfant trouvait si précieux*dans le parcboueuxle... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 09:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2012

AVRIL FACE BOOK   buvant du rhum mais convaincu des bénéfices du jeûne dimanche des rameaux - trouver un olivier qui n'a pas gelé premier avril - cette floraison de glycine l'aurais-je inventé nuit d'avril - pas d'inquiétude les étoiles sont toutes là   quand viendra-t-elle la pluie laver les sols et la lumière à l'arrêt du tram les présentations : l'enseignant de slam dernier haïku comme il dirait: un dernier verre tramway - à quelle inconnue ce divin parfum ? plus de bruit avec leur valise à roulettes que le... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 17:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 avril 2012

seul

assis seul il rote et dit pardon
Posté par Philippe Quinta à 09:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2012

soirée marocaine

Le festival itinéraires en méditerranée de Montbazin se termine par une grande soirée marocaine. Au menu couscous royal et chants arabes. C'est l'occasion pour les organisateurs de mêler une dernière fois générations et cultures. personne pour me traduire les mots d'amour de la chanson égyptienne * ses yeux si noirs derrière la pile d'assiettes blanches * modulant sa voix sur des mélodies orientales - nos bouches bavardes * à la file indienne pour un couscous aux trois viandes - oignons au miel * longue nappe blanche - de... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 09:54 - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 mars 2012

poètes

Ce soir, dans la chapelle de Montbazin, les poètes de la revue Levant sont rassemblés autour d’une exposition de peinture . Un hommage au cercle. Le nom du peintre a disparu de ma mémoire. Un grand nombre de poèmes seront lus dans leurs langues et en français. Comme c’est souvent le cas, les poètes lisent aux poètes. Le retour du froid aura peut-être découragé les villageois. Est-ce le bulgare qui plait tant aux hommes ou celle qui en fait lecture Temenouchka ! elle vient, me dit-on du pays des roses d’un poète à l’autre le micro... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2012

haikus prévisions

Avec mes élèves de grande section, nous sommes depuis une semaine (printemps des poètes oblige) sur la piste du haiku. Ils savent ce qu’est un kigo. En utilisent ou parfois en inventent. Pour le corpus (comme l'a dit l’un d’entre eux) c’est plus difficile, faut passer par l’expérience sensorielle et le dessin. Demain nous traduirons nos représentations en de brefs tercets. (c'est à la suite de ce même texte) En attendant, voici l’après midi de recherche tel que nous l’avons vécu dans un endroit enchanteur appelé source de l’Avy. ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2012

promis

Je vous les avais promis, ils sont arrivés comme le beaujolais nouveau. Juste vous expliquer un peu comment il sont venus: Après une imprégnation d'une semaine, haikus lus, entendus, travail sur les kigos, film, promenade haiku etc...nous sommes sortis au lieu dit "source de l'Avy" un lieu paisible à Grabels où coule la rivière la plus courte du monde. Après être sortie de terre, elle parcourt 3oo mètres et se jette dans la Mosson,qui se jette 50 kilomètres plus loin dans la mer. J'ai demandé à ces petits d'homme et de femme, de se... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 22:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 mars 2012

tous en jaune

Une longue chaîne jaune 11 mars tous en jaune contre l’invisible feu A cette heure, j’ignore si la longue chaîne des anti-nucléaires fut un succès ce 11 mars. Il me faudra attendre le résultat du comptage des manifestants, lequel se faisait, j’en fus le témoin, à l’unité près. Nous nous trouvions donc en famille sur le tronçon du Pontet entre Avignon et Sorgues. La grande ribambelle des insoumis se tenait entre la cité des papes et Lyon. Nous étions tous habillés de jaune. Certains arboraient le soleil heureux qui dit non merci à... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 17:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2012

solidarité japon

  un an après la grande vague ses poches  pleines d’origamis   *   origamis – elle s’attaque au long pliage du dragon   *   atelier haïku – j’impose à tous le kigo : printemps proche   *   haïku – ces règles que j’enseigne et que je transgresse   *   fin d’hiver - les tuteurs de bambou en habits de tulle   *   hommage au japon ah, quel regret ! pas une seule en kimono   *   il aime le saké plus que le haïku le vieux... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 mars 2012

carnet

après ce haiku (il ne sera) jamais plus blanc le carnet * payer et puis s'en aller marcher dans les champs * de l' U.L.M je ne vois que le bruit * rue piétonne - de plus en plus d'hommes à sacs à main * secouant la chaise avant de s'assoir l'ado "face heureuse" * du matin au soir le ciel bleu, blanc...rouge
Posté par Philippe Quinta à 18:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]