28 mai 2012

classe verte

Revenir lentement d'un rêve un peu fou: partir cinq jours dans les Cévennes avec 25 enfants de 6 ans. A chaque printemps,ici ou ailleurs je me risque à cette expérience. Si j'y brûle beaucoup d'énergie et de patience,j'en reviens souvent enchanté.C'est encore le cas cette année où le projet de mettre 25 haikus en images est un succès. Lionel est un passionné du film d'animation.il entre sans hésiter dans le délire et fait réaliser à mes haijins en herbe 25 minifilms de 30 secondes chacun.   Avec ces 25 petits la pluie est... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 17:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 mai 2012

mai face book un haiku par jour (sélection)

pliées la petite vieille et sa chaise   retour du froid - contre ma peau ses seins de glace     sur quel sutra pointe-t-il le doigt le jeune moine   théâtre d'ombre - levées leurs inhibitions enfantines     plus le même champ - les coquelicots dépassés par des fleurs bleues   poète alité - le monde réduit à un carré de fenêtre   des fleurs ? pas la peine ! ici, hormis le chien, nul ne les arrose   Sieste - des voix d'enfants parlent de cascade * rue du bout du monde - un... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 05:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 mai 2012

    aveugle il s'excuse d'avoir été bousculé   * sieste - à part cette mouche qui donc pourrait me déranger * Issa et mézigue même amour des mouches et des haïkus * porte-t-elle un nom la mouche qui me courtise * coquette la mouche se lisse les ailes avec les deux pattes arrière * la mouche à son aise sur mon index gauche * observant la mouche je constate combien les vitres sont sales entre les mains tous les oiseaux chanteurs - quai des bouquinistes nuit tiède d'avril j'ouvre la fenêtre côté rossignol ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 18:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 mai 2012

médiévales

j'ai essayé un oeil moins photographique sur cette dernière journée des médiévales du grand Pic Saint-Loup comme je le fixe l’homme minuscule me fixe * la maquilleuse : - comme tu es déjà grande - ce sera en noir et blanc * dans la foule des chevaliers en arme et un motard * un moine derrière un comptoir vend des chips mystérieux * je les écoute parler de lames les deux fabricants de couteaux * les musiciens seuls le défendent becs et ongles leur moyen-âge * dans l’allée marchande le brin de muguet m’est offert * ça y... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2012

certains l'aiment d'autres pas l'arôme du bois brûlé   *   devant une coccinelle désolé je n’ai pas grandi   *   je l’invite pour voir à poser la coccinelle sur le coquelicot   *   «  ils ont fait exprès dans ce livre, de mettre que des choses que je connais ? »   Silouane 8 ans   -       c’est quoi ton métier ? -       -semeur de haikus ? -       -et ça te... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 23:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 avril 2012

18 avril

premier geste après le café écrire un haiku   *   réveillée par des chants d’oiseaux de quoi se plaint-elle ?   *   dans la valise brisé le flacon d’huile parfumée   *   glycine en fleurs – je comprend maintenant l’image des seins   * regards vers le ciel peut-être prières : - jamais plus la pluie ?!
Posté par Philippe Quinta à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2012

17 avril

ultime concert – sa voix tremble un peu quand il tient la note   *   longtemps après je le reconnais celui que je viens de croiser     *   sur le mur l’ombre des bambous - sumi-e vivant   *   grand vent – les branches de l’olivier balayent les nuages  
Posté par Philippe Quinta à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2012

saisissez le titre du message

sur le quai - noire elle porte un bouquet de fleurs de coton   *   toutes deux voilées la mère et la fille mais qu'un seul visage   *   hall de gare pour un peu de monnaie une histoire sombre   *   plein vent - les coquelicots je les plains   Phil
Posté par Philippe Quinta à 19:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2012

de ma barbe

SourceURL:file://localhost/Users/nadia/Documents/sur%20le%20buffet.doc sur le buffet l’image poussiéreuse de Dieu le père     *   hall de gare – rares ceux qui ne trifouillent pas leur mobile     *   sur la route au loin le bruit incisif d’une moto     *   cuit par le gel mon olivier va-t-il refaire des feuilles     *       Pâques orthodoxe - remonterais-je un jour à la petite chapelle       *     ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 08:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 avril 2012

haikus d'une répétition

sur scène (décide-t-on) la neige sera de soie   *   sur la corde à linge  trois mêmes livres sèchent   *   habitués aux grands espaces ils jouent dans un mouchoir de poche   *   assis à la japonaise - genoux et chevilles s’endorment   * à force de les déplacer sushis et makis flagadas   en pleine conversation sur la grâce il me baise le pied   *   elle dit que la musique devrait servir les déplacements   *   qui de l’un ou de l’autre... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 09:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]