29 décembre 2009

de Vincent Hoarau

première neige - l'ouvrier sur le toit la reçoit le premier Vincent HoarauUn haiku très original et pourtant d'une simplicité déconcertante. Connaissant d'autres haikus de l'auteur à propos de la neige, je le sais le coeur grand ouvert quand elle tombe, surtout pour la première fois. Ici, pointe l'envie et l'humour. L'envie d'être à la place de l'ouvrier (la recevoir en premier) et l'humourde constater, en pur logicien, qu'il est mieux placé pour la recevoir. On a ici une répétition fort heureuse. Le mot premier qui... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 19:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 décembre 2009

De Marcel Peltier

Pluie soutenue Heureusement que Madame Météo est jolie M.P Un de mes coups de coeur ! Je pense à la réflexion de mon fils de cinq ans, amené par moi aux urgences, pour une morsure involontaire du chien. Ce dernier prit la main du petit pour le baton qu'il lui lançait. Après avoir été recousu, Silouane, sur le chemin du retour, me dit que l'infirmière avait de très jolis yeux verts. La beauté vainct la souffrance. Et Marcel me fait apprécier la pluie. Phil
Posté par Philippe Quinta à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2009

de Damien Gabriels

fenêtre du TGV -une éolienne tourneau ralentiD.GBelle opposition entre lenteur et vitesse. Souvent l'on fait cette expérience, avion, train ou voiture, tandis que l'on se déplace à très vive allure, d'un mouvement lent... J'ai retenu ce haiku de Damien parmi d'autres car il évoque ces délicieux moments de méditation qu'offrent les voyages en train.Comme beaucoup de haijins, à défaut des chemins du Nord profond, j'aime écrire et lire des haikus de transit.Bravo Damien
Posté par Philippe Quinta à 20:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 décembre 2009

et encore

un tercet de Luc Bordes...glané sur son blog...faudrait peut-être que je leur demande à tous leur autorisation...mais alors ils n'auront pas la surprise... J'y réfléchis ! rencontrant le ciel au sommet de la tige l’escargot hardi Luc Bordes C'est un classique, me dis je, un japonais ! ET puis je découvre son auteur... Dans le célèbre film Microcosmos, c'est une plante grimpante qui fait la même expérience, qui lance sa sommité dans le ciel. L'escargot, si humble (du sens humus) si lent, si ventre à terre,... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2009

d'un autre ami

Voici d'un autre ami (ce n'est pour cela que je l'ai choisi) froid soudain - elle lit et relit un livre de confituresJean-Claude CésarComme Jean-Claude le dirait d'un autre haiku: voilà, rien de plus simple que ça ! Et pourtant, il en faut des années pour parvenir à cette simplicité là. J'aime ici ce soudain qui nous fait attendre de l'extra-ordinaire...et c'est une promesse de confiture qui vient. Au passage une audace dans les répétitions ( li, (re)lit et li(vre) on imagineun lit pas loin et l'on en aurait quatre ! et malgré... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 16:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]