30 novembre 2013

éléphants

  l'homme qui mange à ma table possède huit éléphants au Laos
Posté par Philippe Quinta à 07:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 novembre 2013

rayon

lumières éteintes - l'enfant joue avec un rayon de lune
Posté par Philippe Quinta à 08:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2013

Lune

ma femme en sommeil - la lune maîtresse de mon insomnie  
Posté par Philippe Quinta à 16:26 - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 novembre 2013

concert nocturne

concert nocturne - le vent d'automne pince les cordes à linges  
Posté par Philippe Quinta à 09:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 novembre 2013

Café noir

café noir l'amertume d'un nouveau jour   eau croupissante lentement s'inclinent les tournesols   désormais ma maison perdra son nom de terre d'accueil
Posté par Philippe Quinta à 09:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 novembre 2013

L'étrange rêve

  gravir le Mont Blanc par un escalier intérieur - Ah, l'étrange rêve !   °   J'ai mis du Mozart pour réveil matin - pas le requiem   °   sous le ginko les ailes d'or quel oiseau les revêtira
Posté par Philippe Quinta à 09:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 novembre 2013

Mandoline encore

jour des morts - le musicien passe vivant dans l'autre monde   *   route déserte - je reviens chez moi ivre de mandoline
Posté par Philippe Quinta à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2013

Mandolines

Neuf ans qu'il m'en parle l'ami César de son festival de mandolines, neuf ans que je le rate. Cependant, ce matin, une envie soudaine de m'y rendre pour la dixième année. Une seule soirée mais quelle soirée. Je n'ai noté de haïkus qu'a propos du petit concert de chansons napolitaines dans le cafe du roi fainéant. Un régal du cœur.J'etais loin de penser à ce moment là qu'une paire d'heures plus tard, je serai emporté par le grand virtuose Hamilton De Holanda. Compositeur et interprète brésilien aussi à l'aise sur son petit... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 11:59 - Commentaires [6] - Permalien [#]