04 octobre 2013

Vingt de la rue

l'été s'installe -dans la rue aussiles cris des enfants * cheveux hirsutes -descendant la rueil embrasse le soleil * rue piétonne -de plus en plus d'hommesà sacs à main * dans la rue,  crâne nuplutôt qu'avec une moumoute * rue de la gare - je pisse sans honte contre un parc mètre     rue du maure qui trompe -autrefois, dit-il,un coupe-gorge   Rue noire de monde –L’anglaise couvre de crèmeses cuisses blanches   seul avec ma filledans les rues de Sèteun vent fou rue... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]