09 avril 2013

Le chant du doudouk

Amis, encore merci pour votre soutien...J'ai rassemblé ici le grand haibun de sa mort...Pour ceux que les choses graves n'effraient point, vous pourrez le lire dans l'ordre...Vos conseils sont les bienvenus pour nous donner à ce texte plus de tenue.Philippe Le chant du doudoukma mère mourantedans la pénombreles voix sont douces*elle ne les verra pasles prochaines fleursque je lui offrirai*pivoines -l'une en bouton, l'autre épanouie -près d'elles ma mère mourante*la petite fille s'endortles paupières lourdesde pleurs*demi-sommeil... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 22:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]