02 mai 2012

    aveugle il s'excuse d'avoir été bousculé   * sieste - à part cette mouche qui donc pourrait me déranger * Issa et mézigue même amour des mouches et des haïkus * porte-t-elle un nom la mouche qui me courtise * coquette la mouche se lisse les ailes avec les deux pattes arrière * la mouche à son aise sur mon index gauche * observant la mouche je constate combien les vitres sont sales entre les mains tous les oiseaux chanteurs - quai des bouquinistes nuit tiède d'avril j'ouvre la fenêtre côté rossignol ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 18:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]