17 avril 2012

17 avril

ultime concert – sa voix tremble un peu quand il tient la note   *   longtemps après je le reconnais celui que je viens de croiser     *   sur le mur l’ombre des bambous - sumi-e vivant   *   grand vent – les branches de l’olivier balayent les nuages  
Posté par Philippe Quinta à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]