13 novembre 2011

du 13 novembre

mi-novembre la maison encore envahie de mouches   * nuit humide - le museau du chien frappe à la porte   *   trois touaregs chantent au cœur du marché occitan   *   après les pluies folles le poissonnier sétois fait triste mine   *   comme des moineaux ils courent vers lui les petits enfants   *   réveil matin – dans l’âtre la braise à peine endormie   Phil
Posté par Philippe Quinta à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]