01 novembre 2011

séjour à ballon suite

Je dors dans la chambre du bas, celle des amis, des poètes et des gens de passage. Michèle m’ouvre le lit me faisant gentiment comprendre que j’appartiens en même temps aux trois catégories.   Samedi matin.   les têtes des arbres émergent de la brume – le beurre est salé   Michèle Sadeler est allé chercher quelques croissants à la boulangerie. J’ouvre les livres de son époux, y pioche quelques poèmes et entre deux gorgées de café apprend leurs petits secrets.   Les heures coulent lentement. Je suis seul... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 10:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]