Les NMK (Nouveaux mangakas) à Grabels ont à nouveau sévi. Et par la même occasion, votre serviteur, reporter-senryu. Un festival ensoleillé consacré cette année aux pays du Mékong. J'ai aimé faire ce que j'aime faire, écrire sans autre impératif que l'attention préalable. Pas d'autres contraintes que l'ouverture aux circonstances.

Qu'en restera-t-il ? à vous de juger ! Peut-être un pour cent de résussite... vu que je n'en ai écrit qu'une cinquantaine, je dois être à un demi haiku réussi...satisfaction !

 

sortie de la salle

de jeux vidéos

avec une louche

 

*

sur l'estrade

en blanc

les jeunes haijins

*

au bout de son pied plâtré

une chaussette pendouille

 

*

 

sur scène

elles dansent

les feuilles mortes

 

*

 

pas encore muées

les voix

des jeunes guerriers

 

*

 

elle promène

le gardien du palais

au bout d'une laisse

 

*

 

il se rêve bonsai

le grand catalpa

de la cour

*

assise

elle sourit

au milieu de la ville en ruine

 

*

 

épuisé

le grand livre

du tsunami

 

*

avant les batons

la parade

du dragon rouge

 

*

 

quizz mangas -

le gagnant a des chaussures

vert pomme

 

*

sur le dojo

deux papillons dansent

avec des sabres

 

*

 

dernière heure -

du blanc est offert

aux dessinateurs

 

*

sur un air de koto

toutes les guitounes

ouvertes

 

*

piétinée

la petite grue

de papier

 

*

 

trois enfants

croquent des pommes

devant les mangas

 

*

 

ciel sombre -

l'enfant joue avec

des petites grues de papier

 

*

dans le catalpa

le soleil levant

se balance

*

(à suivre...)