06 octobre 2011

6 octobre

passés les cinquante - toutes mes dents tremblent de joie   * échanges de bises - d'abord elle me demande d'essuyer ma barbe   * la fillette et moi pensions le mot pluie au même moment * octobre - le bleu du ciel s'étire, s'étire   * un court instant la chatte effrayée quitte le sol   *   longtemps cherché l'unique clef de ma voiture   * sur mon gros orteil un moustique a laissé son poème   Phil    
Posté par Philippe Quinta à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]