31 août 2011

emprunté au blog

Emprunté au blog de François Matton "ni ceci ni cela"   http://francois-matton.over-blog.com/   ce dernier message qui m'a fait autant rire que réfléchir...que devient la sagesse et l'attention dans cette imbrication des corps ?       « Marchant, debout, assis ou couché, le sage reste conscient de son action, du moindre de ses gestes. En se mettant en marche, en se retournant, en regardant devant soi ou à l’entour, pliant ou dépliant son bras..., il agit en pleine... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]