Me voici de retour d'un camp de pré-ados dans la Margeride où j'exerçais la fonction de cuisinier. Guère le temps d'écrire !

La journée du cuisinier est longue surtout quand il doit prévoir 36 repas. J'ai pu à quelques moments creux jeter des haikus

dans la marmite: en voici la première cuisson, celle écrit sur place, d'autres s'y ajouteront quand les moments les plus forts seront digérés:

 

horizon jaune -

tous les enfants avec

une lampe de poche

 

*

 

derrière le bar

elle sauve une mouche

de la noyade

 

*

ivre de grand air

et d'un peu de bière

le jour s'achève

 

*

 

jour après jour

s'envolent, s'envolent

les pelures d'oignons

 

*

 

petit matin -

sur la route, le berger court

après ses moutons

 

*

comme ils s'en vont le soir

un à un le matin

les enfants reviennent

 

*

 

pissotière de fortune

j'urine sur mes sandales

 

*

 

sur la table

couverte de livres

un trognon de pommes

 

*

 

petit matin -

l'enfant pressé de terminer

son canapé de cabane

 

*

 

la mouche boulotte

une miette

de je ne sais quoi

 

*

 

vent du soir -

debouts sur la table

cueillant des merises

 

*

 

même après les explications

le mystère du ver luisant

demeure

 

*

 

couché dans l'herbe

attendant qu'apparaisse

l'étoile du Nord

 

*

 

après midi d'été -

plongeant avec sa jeunesse

dans l'eau glacée

 

*

 

ciel d'orage -

le cumulus

a deux yeux sombres

 

*

 

lune voilée -

la lumière seule

de sa cigarette

 

*

 

veillée sous la toile -

son premier haiku

fait rire tout le monde

 

*

 

l'âne qui braie

jusqu'aux étoiles

demain j'irai le caresser

 

*

 

dans le hamac voisin

seule la brise du soir

a pris place

 

*

 

fin du jour -

dévallant le pré

en direction de leurs valises

 

*

 

petit matin gris -

dans le cadre en bois

un chant d'oiseau

 

*

dernier soir

l'eau de vie de pomme

bue comme de l'eau

 

*

 

je le sais enfin

c'est toi l'oiseau de mes réveils

petite caille des blés

 

*

petite pluie fine -

l'âne aussi

me braie ses adieux

 

à suivre

 

Phil