Un court voyage à Puyloubier, village provençal au pied de la montagne Sainte-Victoire, pour une cérémonie de mariage haute en couleurs et la fête champêtre qui s'en suivit...Deux communautés largement représentées, Haiti-Algérie et au milieu quelques blancs becs comme moi. une vingtaine de senryus éclairciront peut-être cette impression de joie que je rapporte de là-bas.

bonnes ou mauvaises, vous m'en direz, sans doute, des nouvelles...

 

A Exzaire et Céline

 

mariés

au pied de la montagne

chère à Cézanne

 

*

 

le discours du maire

interrompu

par ses propres larmes

 

*

une abeille butine

le bouquet de la mariée –

soleil rasant

 

*

 nappe blanche –

les feuilles du Ginko

peintes en rouge

 

*

 

fin de journée –

l’homme de salle va

les bras chargés de bouquets

 

*

 

mariage –

les verres claquent

sous les cigales

 

*

 

dans le voile de la mariée

les derniers rayons du soleil

 

*

 

la cravate

suit le mouvement

du ventre

 

*

 

il a

toutes les jolies filles

au télé-objectif

 

*

 

femmes et jeunes enfants

un peu

à l’écart de la fête

 

*

 

hors des talons aiguilles

les talons blessés

 

*

 

 

dans le champ fauché

la mariée boitille

 

*

 

mistral –

derrière la palissade

un autre mariage

 

*

jeunes ils sont

tatoués ou percés

parfois les deux

 

*

 

de son sein

la goutte de champagne

délicatement effacée

 

*

 

la fête est finie –

dans le lit nos bras

dévorés par des moustiques

 

*

 

lendemain de fête –

un homme tente

d’éclaircir sa voix

 

*

 

les parfums d’épices

montent jusqu’au saule

qui nous fait de l’ombre

 

*

 

lendemain de fête –

je ne verrai plus ma femme

de 20 jours

*

 

pour un peu

je pissais contre un bouquet

de hautes orties

 


*

 

fumant dans un seau

une centaine

de cuisses de poulet

 

*

 

sans famille

et sans chien

après le bain de foule

 

*

 

toujours fringants

les mariés

après leur courte nuit de noces

 

 

Philippe