17 juin 2011

nombreux soirs

soleil sur la scène - les enfants imitent le chant des cigales   *   de feu mon voisin le champ enfin florissant   *   de la nuit tombée la mouche aussi semble se plaindre   *   passé cinquante ans plus personne avec qui parler une nuit entière   *   éclipse de lune le célibataire n’en a rien vu   *   je ne compte plus les princesses fourmis que j’élimine   *   nombreux soirs où ma femme oublie que je suis un homme     Phil ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 22:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]