07 décembre 2010

divers de fin d'automne

proverb'haiku difficile de ne pas les haïr les banquiers * sur sa porte écrit: interdit aux voleurs et à ma soeur * bruine et brouillard - même pour un sapin l'argent manque * morphine et morphine pour abréger son agonie * le deuil au bout de son long voyage en train * elle dit le froid revient avec un sourire Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]