Revenu de la deuxième journée de festival, un peu humide. L'averse est tombée sur les animations extérieures et a obligé les visiteurs à prendre refuge sous les tentes des figurines et des livres. Cette débauche d'écriture ressemblait davantage à
de la performance d'artiste qu'à de la littérature. Voici ce que j'ai pu sauver de la pluie:

le jeune homme
aux cheveux d'argent
croque dans un sandwich (de l'uncle steeve)

*

sur scène
les filles
sorties des livres

*

festival mangas -
sur les têtes des chapeaux
de toutes sortes

*

mains sur les manettes
- ah ce robot dit-il
il me cherche !

*

après le repas
les baguettes
dans les cheveux

*
lecteur attablé
caméra braquée
sur son livre

*

nouveaux mangakas -
sous la tente blanche
la tête de mort

*

quelques coups de sabre
fendent les nuages -
soleil

*

repas de midi -
les mangakas mangent
au PMU

*

vieil acacia -
à ses côtés le cerisier en fleur
de l'affiche

*

le bras tatoué
à l'encre de chine
dessine et signe

*

boutique ikoku -
toutes les douceurs
sont indéchiffrables

*

oublié le nom
des orchidées de chine
et des bambous nains

*

au quizz de dream land
muette la petite Violette

*

sur le bateau
on lutte pour sa survie -
jeux vidéos

*

(à suivre )