23 octobre 2010

Vous faire partager ce soir, cette joie d'avoir vécu en haiku un jour tout entier. Qui plus est au milieu des mangas et des festivaliers. Quand, ce matin, au lancement de la première journée, j'ai installé ma corde à linge, j'ignorais qu'elle ne me serait d'aucune utilité. C'est en voyant les tentes garnies de livres et de robots et les images colorées des affiches et des expositions que j'ai compris que lui, le tout petit poème, écrit noir sur blanc, oscillant au dessus des têtes des visiteurs, ne serait jamais lu.Alors j'ai pris le... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 23:23 - Commentaires [5] - Permalien [#]