10 octobre 2010

Festival (suite des haikus)

petit matin -les volets s'ouvrentsur des cosmos * peint sur la porteun cheval sauvage -derrière un chat miaule * - regardec'est rare dit-elleun cygne s'envole * passerelle des jésuitesles coin-coins d'un couplecolvert * tables rouges sous le mûrierun bar à hommes qui aimentles hommes * penchée sur son guidonelle laisse apparaîtreson sein droit * bord du Rhône -du collège jésuite, il égrèneles noms célèbres * sur la passerelleenjambant le Rhônele mal de mer * où donctoute cette eau buela pisserai-je * ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 octobre 2010

avant de poursuivre

Avant de poursuivre le haibun que je viens d'entamer sur la précédente page de ce blog, je tiens à noter les quelques haikus/senryus que mes trois journées ont produits. Peut-être certains d'entre eux, trouveront ils leur place dans la proseque je me propose d'écrire comme un journal. haijin québécoiseson verre d'eau fraichebu d'un trait * quatre azalées blanchesquatre intervenantsleur tournent le dos * sur le paper boarddu festival de haiku rien d'écrit * dix ans de haiku -pas encore sentile parfum de la lune ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2010

se perdre et se retrouver

Premier jour En toute confiance, ce vendredi 8 octobre vers les 9 heures du matin, je pénètre dans Lyon en camion. C'est ainsi que je nomme mon utilitaire Jumpy de 1995. Je me rends au festival de l'Association Française de Haïku, sans me douter que dans quelques minutes  j'irais me perdre dans la vieille ville. Mon seul repère est l'opéra, ce grand tonneau qui jouxte l'Hôtel de Ville. Hélas, je ne parviens pas à l'apercevoir. Si ce n'était l'extrême amabilité des Lyonnais qui en toute circonstance sont près à vous sortir de vos... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 20:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]