sous la bûche grise

frémit

le sang chaud des braises

 

Attention ceci n'est pas un haiku ! Le pourquoi ? Parce que phrase repliée, d'abord...effet poétique ensuite dans l'image et trop d'allitérations...et enfin le tercet n'est qu'une description, rien de dynamique, pas d'apposition...en quelques mots, tout ce qu'il ne faut pas faire quand on prétend écrire des haikus.

Phil