Dans un peu plus d'un mois, je dois couvrir le festival de mangas de Grabels (consacré cette année à la chine) par un reportage
en haikus. Je disposerai d'un grand carnet et d'un feutre de calligraphie et au fil du programme je noterai ce qui se révèlera à mes sens. Ensuite, je détacherai les haikus du carnet pour les accrocher à un mur de liège. Si je viens de créer cette catégorie (reportage haikus) c'est pour m'entrainer à cet exercice. Ici la correction est interdite, impossible de revenir sur sa prise.

Ici quelques notes sur le marché de circuit cours de Grabels

le premier prix des confitures
à celle de cerises blanches

*

j'achète dix kilos de raisins
à la marchande d'olives

*

le maitre brasseur
boit du jus de fruit
à l'apéritif

*

la vieille
fait son marché
avec une poussette vide

*

il jongle avec trois melons
sous les yeux d'une forte femme

*

entre deux morceaux
l'accordéoniste conte
des histoires de nasruddin

Phil