26 juillet 2010

nuit d'été

soir d'été -ma femme pestecontre les moustiques*nuit d'été -comme un air de paradisle chant des grillons*appel d'un mobilele chant des grenouilleset la voix du fils*matin d'été -il aura fait le tour du litet de l'horloge*à mi-chemintoujours aussi mordude la lune*pleine lune d'été -sensible dit-elle au chantdes grillons*il veut en découdreavec les haikuscousus de fil blanc*à ses haikusbientôt plus qu'un motà une syllabe*Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 juillet 2010

aigues mortes et autres

vieux mur la fissureva son chemin * à petits pas contente de posséderune canne pliable * seul à voir derrière le pare-brisele vol de flamands * midi d'été -la chatte fait sa toiletteintime * sont ils incapablesde faire leurs griffes ailleursque sur le tatami * gros titre -dans la mer de chineune marée noire *
Posté par Philippe Quinta à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]