20 juillet 2010

festival de poésie de Lodeve

journée sans cigales -les poètes seulsfont leur festival * entre fille et femme -la glace à la vanillea verni ses lèvres * un peu aigril'éditeurde poésie * je ne comprends pasle poètequi se suicide * marché des poètes -dans la dédicaceelle veut un vers * 21 h 39le slam des cigalesme fatigue * plus sûr de son théà la menthe poivréeque de son café * de ma lectriceje me sens très prochesoudain * fraîcheur soudainetoutes les cigalesse taisent * marquéepar un virage en épingleà cheveux ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:51 - Commentaires [3] - Permalien [#]