11 juillet 2009

jour d'été

long jour d'été - le "quinqua" compte à son actif trois petites siestes * dans la piscine elle ne chante plus la cigale * ma femme obnubilée par notre manque d'assiettes * claquement de porte le chien aboie au vent violent * onze juillet - d'un poète j'attends l'improbable visite * cigales je laisse sonner le téléphone * séjour en France - propreté, silence et vitesse frappent le touareg phil
Posté par Philippe Quinta à 20:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]