novembre -
dans le fauteuil vide
le soleil prend place *


phil


* ce "haiku" a subi maintes transformations...métaphore au premier jet

le soleil assis
dans le fauteuil vide -
matin de novembre

est passé à la forme active

le soleil s'assoit
dans le fauteuil vide -
matin de novembre

pour subir l'ablation du matin, que je juge sans importance, car c'est la lumière de novembre qui importe à mon sens...
un renversement et l'atténuation de la métaphore par le remplacement de s'assoit au profit de prend place.