09 novembre 2008

voyage

Il est interessant de constater qu'un haïku laissé dans l'ombre poursuit son voyage tout seul en abandonnant ses charges. Quand il revient à la maison, un peu plus maigre mais en même temps plus lumineux, on le reconnait comme celui qu'on voulait écrire... il y avait,quelques jours avant, celui-ci: lumières éteintes par les seules braises éclairé corrigé par Gilles Brulet= lumières éteintes seules les braises m'éclairent et aujourd'hui, le mot seul qui fait volte face: seul - des braises pour toute lumière phil ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 16:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 novembre 2008

horloge

avant l'horlogemon estomacme donne l'heure Phil
Posté par Philippe Quinta à 15:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]