29 septembre 2008

soir d'automne - les enfants délaissent l'écran pour le feu Phil
Posté par Philippe Quinta à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2008

Van Gogh

De Van Gogh les mots suivants à propos des artistes japonais: "Leur travail est aussi simple que de respirer et ils font une figure en quelques traits surs avec la même aisance comme si c'était aussi simple que de boutonner son gilet". V.G Réflexion tout à fait adaptable à l'art du haïku. Phil
Posté par Philippe Quinta à 17:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 septembre 2008

la lune et le cyprès

Tombé par hasard sur un tableau de Van Gogh qui pourrait porter le nom de mon blog ou le porte peut-être...
Posté par Philippe Quinta à 13:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 septembre 2008

divers

plus d'eau chaude - contre le cumulus ma femme s'enflamme * à peine cinq ans - amis, ils le jurent "pour toute la vie" * presque au pas sur la route baignée de soleil * crépuscule- il décroche ses cerfs volant du ciel * oiseau du jardin - à l'envol j'ai vu sa queue rouge * Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2008

matin d'automne

matin d'automne - mes sandales prennent le chemin du placard Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 septembre 2008

moule cuite

moule cuite - il dit: les moules donc ça mange des crabes Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2008

Kukai résultats

C'est en petit nombre, soit cinq au total, que nous nous sommes réunisau café antigone hier soir.Les deux Jean-Claude nous ont gentiment nourris et abreuvés tandis que nous participions à l'examen d'une vingtaine de haikus.Le film d'animation "jours d'hiver" fut l'objet de notre seconde partie.Notre prochain rendez-vous aura lieu au même endroit, le 28 octobre avec pour invité d'honneur Daniel PY.Voici les résultats du mini-concours: avec trois voix vent de facemes insultesen boomerang Thierry Casasnovas et ... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2008

vent du soir

sa planche à roulettes sous le bras il traverse la place en rollers * (pensée ) bien dit le haiku n'en est que plus beau * un bouchon claque - cinq canons de vin pétillant suivis de silence * venue pour Basho - elle accroche son vélo à un arbre * antigone café - ils mordent à belles dents dans un pan bagnat * vent du soir - heureux de ne plus avoir de vertiges Phil
Posté par Philippe Quinta à 23:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 septembre 2008

Paradoxe

nu et nue - leur chien à poils longs sur le sable Phil
Posté par Philippe Quinta à 20:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 septembre 2008

automne

automne - grenadiers aux fruits éclatants phil
Posté par Philippe Quinta à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]