31 août 2008

haibuns

Aux premières minutes de l'aube, je pars avec mon chien sous les châtaigners. El camin d'Olt, littéralement chemin du Lot, domine le val de Truyère, puissant affluent du fleuve déjà nommé. A cette heure, j'ai peu de chance d'y rencontrer quelqu'un. Je laisse donc courir le chien devant moi, sans craindre que l'obscurité de son pelage et la blancheur de ses crocs, n'effraie le premier Vttiste venu. Nulle rosée sous mes sandales; le retour des grosses chaleurs a chassé toutes traces d'humidité. J'approche lentement du rocher... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]