30 août 2008

suite aveyronnaise

aire d'autoroute - un bébé aspire un coca light * nuit Aveyronnaise plus puissant que la cloche le chant des grillons * monte un fin nuage de brume vers les nuages * cet été personne ne l'a foulé le vieux chemin * vieux tilleul un lierre vert franc épuise ses branches * le chant du coq - de son lit d'eau la brume se lève Pour celui-ci (le précédent) je me demande si la métaphore n'est pas génante et si l'ensemble ne sonne pas trop "poétique" vous me... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 18:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]