31 juillet 2008

après midi d'été

après-midi d'été après-midi d'été - le bruit d'un bi-moteur couvre les cigales * après-midi d'été - j'apprends que ma vieille mère s'est cassé l'épaule * après-midi d'été - au rythme de la trotteuse les cigales * buveur de vin - comment écrire un haiku sur le thé ? * personne pour me dire qu'il est divin mon thé à la menthe * oiseau - ses pit-pit si proches du chant des cigales * après-midi d'été - je me demande quel temps il fait en paradis ? * après-midi d'été - par... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 13:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 juillet 2008

matin d'été

Après avoir commandé sur internet deux livres du moine zen Luc Bordes, je l'informe par courriel de mes deux achats. Ce dernier répond immédiatement et généreusement m'envoie la maquette de son dernier. matin d'été - j'imprime 150 haïkus d'un moine zen Je lui promets de lui faire connaître ceux qui, dans le nombre, m'auront le plus touché ou fait sourire ou pourquoi pas choqué. Je me mets donc à la lecture de l'ouvrage qui a pour titre "trois fois rien". entre courses ménages et courrier je choisis la lecture Je... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2008

guêpe

guêpe au chocolat - avant d'ouvrir la fenêtre ma femme la lave Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2008

canicule

rue ensoleillée- le gros tas de sable à peine entamé Phil
Posté par Philippe Quinta à 20:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2008

déjà la chaleur (haibun)

Déjà la chaleur Déjà la chaleur Déjà la chaleur entre dans la maison. Un nouveau jour d'été, fait de chants d'oiseaux et de cris d'enfants, s'ouvre devant moi. Mais un jour hélas, foisonnant de mouches. Bien sûr quelques unes sont mortes au contact de la pastille fleurie que ma femme a posée sur chaque vitre. D'autres, trop rares, ont fini leur vie dans la gueule du chien. Leur nombre a raison de leurs trop timides tentatives d'extermination. Car ici, la mort des insectes, comme celle des hommes est un drame. On voudrait... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 09:31 - Commentaires [8] - Permalien [#]
25 juillet 2008

visite

Notre ami Gilles Brulet passe ses vacances dans les Cévennes Gardoises. Invité à partager un repas et quelques heures en sa compagnie et celle de sa famille, je vous fais profiter de ces quelques notes d'amitié... de l'ami la femme, aussi douce - le chant des cigales * marche lente sur le chemin un machaon nous devance * bourrant sa pipe à l'ombre du figuier - un temps d'orage * pastiche le fumeur de pipe m'indique le Mont Lozère avec sa pipe * à côté de l'ordinateur sa vieille... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 juillet 2008

mouches

jour d'été - sur les ronds anti-mouches pas la moindre mouche je ne saurai jamais ce que ça fait d'être une mouche sur ma table naturellement à mon fils transmis ma passion des mouches cette mouche mâle ou femelle comment savoir table carrelée - dans les joints, les mouches trouvent leur pitance pas méchantes les mouches entre elles par ma femme obligé d'être l'ami des mouches Phil
Posté par Philippe Quinta à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2008

un dé à jouer sur la table où je viens écrire Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2008

le théâtre en image

Vous aurez ainsi une petite idée de ce que j'évoque. Phil
Posté par Philippe Quinta à 21:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 juillet 2008

théâtre de la mer suite et fin

Je me rends ce soir à l'évidence; je n'ai pas tout donné de l'esprit du lieu. Il y avait mieux à dire sans doute, cibler davantage ce décor de pierres, de lune et de mer, touché par le chant triste du poète... de temps à autre la brise de mer emporte son chant * sur son chant plaintif deux voiliers gagnent le large * comme l'air marin ses chansons d'amour collent à la peau * la nuit tombe - le fort de Vauban prend la mer * sur le chanteur la pleine lune et les projecteurs * que... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 22:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]