Après avoir commandé sur internet deux livres du moine zen Luc Bordes, je l'informe par courriel de mes deux achats. Ce dernier répond immédiatement et généreusement m'envoie la maquette de son dernier.

matin d'été -
j'imprime 150 haïkus
d'un moine zen

Je lui promets de lui faire connaître ceux qui, dans le nombre, m'auront le plus touché ou fait sourire ou pourquoi pas choqué.
Je me mets donc à la lecture de l'ouvrage qui a pour titre "trois fois rien".

entre courses
ménages et courrier
je choisis la lecture

Je me sens très vite en confiance dans son terroir de trois fois rien. Paysage
de tendresse, de méditation et d'humour. Peut-être les trois qualités intérieures que je préfère dans un haiku.

J'entoure au fil de ma découverte, les petites perles de son royaume où l'assise en zazen est le principal pilier.
Cela me renvoie immanquablement à l'ambiance d'un livre de haïkus de Salim Bellen "tierra de nadié" qu'il m'avait offert de ses propres mains peu de temps avant de quitter ce monde. Les poèmes de Tierra de nadié se tenaient presque tous dans l'enceinte d'un monastère Zen en colombie.

Sesshin de silencio-
cantan mas libremente
los pajaritos

S.Bellen

(traduction littérale)

Session de silence -
ils chantent plus librement
les petits oiseaux

Luc Bordes habite plus près d'ici, dans le sud est de la France. Mais ses haikus sont teintés du même esprit. Le lecteur en appréciera leur couleur:

se tenant la main
deux petites filles papotent
à dos de papa

une toute petite fille
prend ma main
et garde le silence

pendant ce zazen
le maitre dit des choses profondes
mais le merle siffle bien

couvrant la musique
du camping non loin du temple
la grosse cloche du soir

le brouillard d'automne
pénètre dans le dojo
pas dans les têtes

pendant le Kin hin
il jette un regard dehors,
un sourire infime

quand je s'évanouit
un zafu sous le ciel vide
c'est tout ce qui reste

et mon préféré:

le pot à secrets
ne referme rien d'autre
que son propre bleu

Je ne manquerai pas de porter à la connaissance de tous les haikus issus des précédents livres de l'auteur. Den entenduans un prochain message, bien entendu.

A bientôt
Philippe