10 juin 2008

Contraste

matin de juin - le chien noircouvert de fleurs blanches Phil
Posté par Philippe Quinta à 11:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 juin 2008

cris

nuit de juin -les petits cris plaintifsd'un écureuilPhil
Posté par Philippe Quinta à 10:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 juin 2008

euro 2008

grand immeuble -dans l'ascenseur, une placepour le cercueil Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2008

printemps pourri

printemps pourri - c'est comme ça que je l'aime insiste-t-il * printemps pourri - devant l'âtre sans flammes elle s'arrête * cigales en stand by - printemps pourri * printemps pourri - le portail en bois se disloque * j'enfile une chemise d'hiver printemps pourri - Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 juin 2008

calvaire

Je tiens le haiku suivant pour un des plus beaux sans doute qui me fut donné. Car, je dois le dire, il est venu tel que je l'écris là.. longeant blés et fleursje monte au rendez-vousde la croix Phil
Posté par Philippe Quinta à 14:17 - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 juin 2008

publicité

Mon éditeur Claude Burneau, m'envoie cette critique parue dans la revue poétique "décharge". Inutile de dire que j'en suis très fier . Philippe Quinta: COMME NOUS LA MOUCHE (Association française de haïku) & JEUX DE DOIGTS JEUX DE ROIS (Soc & Foc) Philippe Quinta a fait un Polder en 2004. Mais on remarque dans son parcours qu’il a commencé par Utovie, et qu’il a publié deux fois à la Renarde rouge tout récemment. Un premier recueil uniquement composé de haïku (5/7/5) sur toute une série animalière, des... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 12:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2008

faits rapportés

Un ami me rapporte ce soir une scène d'ivresse particulièrement savoureuse: ivre mortil pissecontre un miroir Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2008

nouvelle maison (suite)

Je ne peux m'empêcher de poursuivre sur le même thème ! Merci pour votre patience. tailler les bambous - Oh, un marronnier rachitique ! * nouvelle maison - un voisin taille l'autre tond * nouvelle maison pas le moindre regret de l'ancienne * la maison la rue la garrigue * soleil matinal sur la fin de mon sommeil deux pies jacassent * nouvelle maison - l'envie de la partager avec des amis Phil
Posté par Philippe Quinta à 20:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 juin 2008

nouvelle maison

Quelques jours sans téléphone ni connection internet...vous ne pouvez imaginer la panique ! Il semble un moment que le monde s'arrête. J'ai bien sûr essayé de philosopher ou de m'occuper (faut dire il y a tant de choses à ranger dans la maison !) d'écrire autrement, à la plume par exemple, ou de ne rien faire, tout simplement...Si j'y suis parvenu, ce n'est pas sans pousser un immense soupir quand mon fils m'a annoncé qu'on pouvait à nouveau surfer sur la toile.Je suis donc à nouveau des vôtres, ce soir, dans ma nouvelle... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 23:07 - Commentaires [7] - Permalien [#]