30 septembre 2007

Salon du livre

Dans mon village, pour la première fois, un salon du livre. Quelques libraires sont présents. Ils proposent un large éventail de livres anciens. Je représente l'éditrice La Renarde Rouge. Mon livre de haikus accompagne d'autres livres de son catalogue. Bien sûr les rencontres de la coupe du monde de rugby découragent le déplacement de nos Grabellois qui sont déjà par nature rétifs à toute initiative locale. Ceux qui ont le courage de braver le sport et l'humidité ambiante sont les bienvenus sur nos bancs. Première... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 septembre 2007

pluie battante

Pluie battante - Sur ma langue goutte à goutte le genépi * Le cheneau indicateur sonore d'un trop plein d'en haut * Pluie battante - La mouche d'automne est bien à l'abri * Pluie battante - Attendre une accalmie pour sortir le chien * Averse violente - Les belles de nuit couchées sur l'asphalte Phil
Posté par Philippe Quinta à 21:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 septembre 2007

Pluie puis peur

Ce que l'on voit du salon situé sous la chambre. L'autre soir, des centaines de litres d'eau déboulaient en quelques minutes dans notre chambre. Un prétexte certes à écrire quelques haikus, pas à souhaiter que l'on y revienne. Depuis l'autre nuit à présent la pluie je la crains Phil
Posté par Philippe Quinta à 20:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2007

et merde

Ne me dites pas que cela ne vous est jamais arrivé, je ne vous croirai pas. Et merde ! Lever encore les yeux sur l'horloge absente Phil
Posté par Philippe Quinta à 18:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 septembre 2007

centre d'education canine

Marcher avec son chien cela aussi s'apprend * Le chien confond le bout de saucisse avec le bout de mon doigt * Bêtes attentives - Le maitre-chien a quelque chose d'un sage * Bras ballants - Réduire la distance pour rétablir la confiance * De beaux noms : -Recherche-rappel-absence pour des ateliers
Posté par Philippe Quinta à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2007

divers d'automne

Amour enfantine - La bague de sa mère au pouce de sa belle * Le dos en compote~ Ma femme revient de l'ostéopathe * Douleurs de dos - Elle crie qu'après ça il y a la mort * La lune décroit - Fuso* avait mon âge quand il est mort * Poète japonais (voir Japanese death poems, traduit par Daniel Py)) * Même sur le trône si belle ma fille Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:09 - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 septembre 2007

Magicien

Quel magicien a mis un Z à l'O de la lune ? Phil
Posté par Philippe Quinta à 22:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 septembre 2007

Voisinage

En sortant mon chien malgré moi, à cause du vent presque froid de ce crépuscule d'automne, je vois venir vers moi un homme de grande taille, assez âgé semble-t-il. Sa femme le rejoint presqu'immédiatement. Ils se présentent comme nos futurs voisins. Résidant en villa-HLM, j'ai plutôt l'habitude de voir arriver dans le quartier de jeunes couples peu argentés ou en transit vers quelque logement plus confortable et non des vieilles gens. Serai-je assez stupide pour penser que l'âge s'accompagne toujours d'une certaine aisance... [Lire la suite]
Posté par Philippe Quinta à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2007

froid

Retour du froid ~ Les bras croisés des femmes que je croise Phil
Posté par Philippe Quinta à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2007

Canigou

L'image splendide que j'ai empruntée à Lionel Maraval ne le montre pas. Et pourtant aujourd'hui, ma mère au téléphone m'annonce la nouvelle. Difficile à croire quand il y a à peine trois jours, la grosse chaleur poussait les gens vers la plage. Fin Septembre - Les premiers flocons sur mon canigou Phil
Posté par Philippe Quinta à 20:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]