En sortant mon chien malgré moi, à cause du vent presque froid de ce crépuscule d'automne, je vois venir vers moi un homme de grande taille, assez âgé semble-t-il. Sa femme le rejoint presqu'immédiatement. Ils se présentent comme nos futurs voisins.
Résidant en villa-HLM, j'ai plutôt l'habitude de voir arriver dans le quartier de jeunes couples peu argentés ou en transit vers quelque logement plus confortable et non des vieilles gens.
Serai-je assez stupide pour penser que l'âge s'accompagne toujours d'une certaine aisance matérielle. Pour ceux-là en tous cas, il n'en est rien.

Vent d'automne~
Surpris de les voir si vieux
nos futurs voisins

Phil